Comment organiser convenablement ta collection de tango?


Gregory Diaz

Tu es DJ et musicalises des milongas, ou tu envisages le faire un jour? Tu danses le tango et veux simplement écouter tes tangos favoris à la maison ?
Parfait! Alors il est temps de prendre un peu de temps pour renommer les magnifiques “Piste 01.mp3” sur les enregistrements que tu aimes tant, mais dont tu ignores encore l’orchestre ou la date d’enregistrement. Il est grand temps de faire le ménage dans ta collection, et les éléments qui vont suivre te seront probablement utiles!

Gregory Diaz

Ne pas reproduire ce contenu sans autorisation.

Comment organiser convenablement ta collection de tango?

Les premières étapes peuvent être longues (si tu as déjà de nombreux enregistrements), donc mieux vaut prendre le temps et faire les bons choix dès à présent car tu n’auras probablement pas envie de tout recommencer dans quelques années. L’organisation choisie aujourd’hui pour ta librairie musicale est celle qui te servira durant plusieurs années, voire durant ta vie tanguera, sachant que tes besoins et tes préférences évolueront probablement au fil des années. Partir sur une structure pérenne et évolutive n’est donc pas une mauvaise idée…

Dans les chapitres suivant, j’explique - à titre d’exemple - comment j’organise ma collection personnelle et pourquoi j’ai fait certains choix plutôt que d’autres. A partir de cet exemple, tu pourras à ton tour faire tes propres choix pour coller au mieux à tes besoins.

Quel format de fichier audio utiliser?

C’est probablement le choix le plus décisif. Pour faire simple et ne garder que des formats largement répandus, disons qu’il y a trois possibilités. De la qualité la plus faible à la qualité la plus élevée, mais de la praticité la plus élevée à la plus faible: MP3, FLAC, WAV. J’ai démarré il y a plus de 15 ans en utilisant le format MP3 320kb/s avant de basculer progressivement vers le format WAVE. Plusieurs raisons à ce changement: la qualité audio est devenu pour moi un critère plus important qu’il ne l’était à mes débuts, le cout des supports de stockage informatiques a fortement diminué au fil des années, et enfin je n’utilise pas les tags. Donc ma recommandation est d’éviter les formats compressés dès le départ, au profit du format WAV. Tu pourras facilement encoder toute ta collection (une copie évidemment) au format mp3 320kb/s si besoin (c’est ce que je fais moi-même pour écouter mes tangos sur mon smartphone), mais il est préférable que ta collection d’origine ait la meilleure qualité. Si malgré tout tu souhaites partir sur du mp3 directement, assure-toi bien de 2 choses :

  • Le fichier mp3 que tu utilises a été compressé une seule fois à partir d’une source linéaire (CD audio, fichier wave…)
  • Le taux d‘échantillonnage de ton mp3 est au minimum 256kb/s (pour l’écoute personnelle), ou supérieur : 320kb/s pour animer une milonga
  • Si j’ai le temps, j’écrirai un article consacré à la qualité audio dans le tango, avec plus de détails sur les différentes méthodes de compression et leurs effets.

    Quelles informations clé dois-je sauvegarder sur mes enregistrements?

  • ARTISTE PRINCIPAL: en général c’est l’orchestre (par exemple Juan D’ARIENZO)
  • DATE: la date où l’enregistrement a été effectué (par exemple le 26 août 1938)
  • TITRE: par exemple La bruja
  • 2nd ARTISTE: généralement le chanteur/estribillista (par exemple Alberto Echague)
  • STYLE: tango, valse, milonga...
  • D’autres champs pourraient bien sûr s’ajouter à cette liste (compositeur, auteur, numéro de disque, maison de disque, durée, paroles, musiciens…) mais nous allons considérer que ceux listés ci-dessus sont les plus pertinents pour identifier un enregistrement et organiser une collection personnelle, tout en conservant un volume d’information - et donc de travail – raisonnable. Et si tu as besoin d’informations complémentaires sur un enregistrement, tu pourras toujours les retrouver sur El Recodo Tango Music!

    Devrais-je utiliser les tags ou les noms de fichiers ?

    Pour enregistrer les informations clé que nous venons de lister, il y a 2 méthodes: les tags et les noms de fichier. Utiliser les tags n’est pas possible avec le format WAVE, donc tu devras passer par les noms de fichiers. Si tu utiliser un autre format (mp3 par exemple), alors il est possible d’enregistrer les informations dans le fichier lui-même.

    Voici deux choses que tu devras prendre en compte:

  • Si tu choisis la méthodes des tags, fais très attention avec les logiciels de lecture ou de gestion de bibliothèque. S’ils ne sont pas correctement configurés, certains d’entre eux adorent modifier les tags des fichiers automatiquement - et donc anéantir plusieurs années de travail de classification - en quelques secondes.
  • Si tu utilises des fichiers WAV et qu’un logiciel t’invite à renseigner des tags (comme pour un fichier mp3), attention, les informations seront stockées dans le logiciel uniquement, pas dans tes fichiers wave! En d’autres termes, le jour où tu transfèreras ta collection sur un autre PC, ou si tu as besoin de remplacer ton portable, il y a de grandes chances que tu perdes tout le travail accompli.
  • En ce qui me concerne, j’ai toujours utilisé les noms de fichiers et je n’ai pas eu de problème particulier jusqu’à présent. Ce n’est pas la méthode la plus pratique, mais elle est simple, fiable, et me convient. Dans les chapitres suivants, c’est la méthode que je décrirais plus en détail.

    Bien entendu, tu peux aussi combiner les deux méthodes, en ajoutant sous forme de tags des informations complémentaires à tes noms de fichiers.

    Comment organiser mes fichiers audio?

    Tout d’abord, je vais créer un dossier qui contiendra ma collection de tangos, séparé du reste de mes musiques. Dans ce dossier, je crée un dossier par ARTISTE PRINCIPAL (un dossier par orchestre en fait). Ces dossiers sont nommés comme ceci: DI SARLI Carlos, D’ARIENZO Juan, PUGLIESE Osvaldo… On peut donc sélectionner facilement n’importe quel orchestre dans la liste classée par nom de dossier.

    Dans le dossier DI SARLI Carlos (par exemple), j’ajoute tous les fichiers audio de cet orchestre; ils seront directement classés par nom. Les noms des fichiers audio doivent contenir les quatre champs restant, que je sépare avec un tiret, comme ceci: DATE – TITRE – 2nd ARTISTE - STYLE

    Et voilà à quoi ressemble le résultat:

    TANGO
       BIAGI Rodolfo
       DI SARLI Carlos
         19410218 - Charlemos - Roberto Rufino
         19410218 - Pena mulata - Roberto Rufino - MILONGA
         19410306 - Cortando camino - Roberto Rufino - VALS
         19410306 - La cachila
         19410418 - El estagiaro
         ...
       VARGAS Angel
         19471103 - Milonga para Gardel - Dir. Eduardo Del Piano - MILONGA

    La première info que j’utilise pour les noms de fichier est la DATE d’enregistrement car je considère que c’est généralement le critère le plus important pour trouver des enregistrements similaires par orchestre (pour construire une tanda par exemple) ou simplement pour naviguer dans l’histoire du tango et l’évolution des orchestres et de leur style. L’astuce ici est d’utiliser la date dans le format aaaammjj, de sorte que les fichiers seront facilement classés par date d’enregistrement. En cas de mois ou de jour inconnu, j’utilise le zéro comme joker (ce qui n’affecte pas trop le classement alphabétique).

    Il arrive parfois qu’il y ait un TITRE alternatif pour un même enregistrement. Dans ce cas, il peut être ajouté entre parenthèses à la suite du titre principal.

    Concernant le 2nd ARTISTE, en général il s’agit d’un chanteur. S’ils sont plusieurs, on peut utiliser un séparateur qui ne soit pas le tiret. J’utilise “ y ”, mais ça pourrait être “ et “ si tu préfères. Si le 2nd ARTISTE est un directeur d’orchestre et non pas un chanteur, j’ajoute “dir. “ devant son nom. Si c’est un instrumental, je ne mets rien; c’est plus simple que d’écrire “inst” ou quelques chose du genre et surtout j’économise du temps.

    Enfin, il reste le STYLE à ajouter, mais la plupart des enregistrements sont des tangos, donc inutile de l’indiquer dans ce cas. On peut se limiter à identifier les valses, milongas et tout autre style autre que tango. Bref, si c’est un tango, je ne mets rien, sinon j’indique le style en majuscules (ce qui facilite le repérage dans une longue liste).

    Maintenant que la librairie est bien rangée, il sera très facile de construire des tandas et de naviguer à travers les années. Attention à ne pas tout perdre: garde toujours 2 sauvegardes de ton dossier TANGO (en plus de l’original). Un disque dur externe ne coute pas plus de 100€, mais ça te sauvera un jour ou l’autre, tu peux me croire...

    Pour aller plus loin…

    Pourquoi ne pas créer de sous-dossiers par chanteurs?

    Ca peut s’avérer utile. Si tu cherches les enregistrements de D’ARIENZO-Echague par exemple, il suffit alors d’aller dans le sous dossier “Alberto Echague”. Super… mais… personnellement je ne suis pas fan de cette méthode. Je considère que la date est plus importante que le chanteur. En classant tous les fichiers de D’Arienzo-Echague ensemble, tu mélanges inévitablement 3 périodes qui n’ont rien à voir: 1938, 1944-1957 et 1968. Ces trois périodes sonnent tellement différemment qu’il est - à mon sens - préférable de regrouper différents chanteurs de la même période (par exemple Echague et Laborde vers 1945) plutôt que de mixer les 3 périodes d’Echague. Ce sera bien plus cohérent. Si j’ai besoin de lister tous les enregistrements avec Echague, j’utilise simplement le champ de recherche Windows explorer qui se trouve dans le dossier de D’Arienzo, ou encore la puissante base de données d’El Recodo Tango Music.

    Différentes œuvres ; même titre

    Le titre est l’information de base pour identifier une œuvre. Parfait… Mais il arrive régulièrement que des œuvres distinctes partagent un même titre! Il est alors pratique de connaitre les compositeurs et auteurs. A titre d’exemple, je connais 3 œuvres dont le titre est “Pensalo bien”, mais seulement l’une d’entre elle a été écrite par Juan José Visciglio / Julio Alberto et Nolo Lopez, et c’est le seul véritable tube dans les milongas, grâce à l’enregistrement de D’Arienzo/Echague en 1938. Donc si tu veux retrouver – aujourd’hui ou plus tard – différentes versions d’une œuvre particulière, mieux vaut être capable de différencier ces trois différents ‘Pensalo bien”. Pour des raisons de temps et d’énergie, je n’enregistre pas les compositeurs et auteurs dans ma collection personnelle. En revanche je le fais sur la base de données El Recodo Tango Music. Si tu es dans le même cas, tu peux utiliser un indice pour différencier les œuvres distinctes: Pensalo bien, Pensalo bien (2), Pensalo bien (3)… correspondant a des œuvres différentes possédant le même titre.

    Même musique; paroles différentes:

    Les compositeurs et les auteurs ne travaillaient pas toujours en même temps lorsqu’ils créaient une nouvelle œuvre. Il arrivait parfois que la musique soit écrite seule (instrumental), et les paroles venaient bien plus tard. Ou pire… On peut trouver des paroles distinctes (de divers auteurs) pour une même musique. C’est le cas par exemple d’El choclo composé par Angel Villoldo. Les premières paroles ont été écrites par Angel Villoldo lui-même en 1903. Mais quelques années plus tard, en 1947, Enrique Santos Discepolo et Juan Carlos Marambio Catan ont écrit de nouvelles paroles.

    Gregory Diaz

    Ne pas reproduire ce contenu sans autorisation.




    A propos de Comment organiser convenablement ta collection de tango?

    France
    2017-08-04
    Merci Juan,! Pour les logiciels, je n'ai pas tout essayé mais j'utilise Foobar (PC) pour sa fiabilité et la possibilité de le personnaliser. Pour le classement des morceaux, je n'utilise rien de plus que ce qui est décrit dans cet article. Le matériel mériterait effectivement un article, mais on rentre dans le domaine de la sonorisation. A suivre... :-)
    France
    2017-08-04
    Super intéressant ( un poil complexe pour un néophite ) .A quand un article sur ' logiciels de diffusion de musique, logiciel de classement et classement des morceaux, carte son, table de mixage, la pré-écoute au casque, les branchements ? Até breve ...