OSMAR MADERNA
El Chopin del Tango


Osmar Maderna

On ne peut évoquer le style de Maderna sans parler du célèbre orchestre de Miguel Caló. En tant que pianiste mais aussi arrangeur de Miguel Caló dès 1940, Maderna est connu comme celui ayant le plus contribué à la création du style de « la Orquesta de las Estrellas ».

OSMAR MADERNA (1918-02-26 - 1951-04-28) - Pianiste, chef d'orchestre et compositeur (56 enregistrements)

Gregory Diaz
2017-10-29 2017-10-29
Ne pas reproduire ce contenu sans autorisation.

OSMAR MADERNA
El Chopin del Tango

Osmar Maderna est né le 26 février 1918 à Pehuajó, Buenos Aires et à quatre ans déjà il regarde son père jouer de la musique et commence à le copier. Son père ne souhaitait pas de musiciens dans la famille, mais il a bien fallu admettre les prédispositions du fils. Après des études au conservatoire, il intègre le petit orchestre de son père. Osmar Maderna était perfectionniste, enthousiaste et possédait déjà une grande sensibilité musicale. Il étudie le piano qui deviendra son instrument de prédilection et créer son propre groupe...

1931 – Son premier orchestre

A 13 ans, le jeune Osmar créer son premier orchestre "Vitaphone" avec les meilleurs musiciens qu’il trouve aux environs de sa ville:

  • VIOLONS: Aquiles Roggero et Arturo Cipolla
  • BANDONEONS: José Figueras et Francisco Logioco
  • BATERIE: Diego Rodriguez
  • TROMPETTE: Alberto Luna
  • PIANO: Osmar Maderna

Deux ans plus tard, il obtient son diplôme de professeur de piano.

1940 – Maderna et Miguel Caló

Comme la plupart des musiciens de cette époque, Osmar souhaite rejoindre la capitale. Il déménage à Buenos Aires en 1938 et rejoint l’orchestre de Nolo Fernandez. Ca marche plutot bien pour lui et à la fin de l’année 1939 il décroche un contrat avec LR3 et radio Belgrano pour jouer du tango et de la musique classique. C’est à cette occasion qu’il rencontre Miguel Caló qui recherche justement un pianiste pour remplacer Héctor Stamponi. En 1940, Osmar Maderna rejoins l’orchestre de Miguel Caló et apporte de nouveaux arrangements, plus rythmiques, plus brillants et plus rapides. C’est également pour lui l’occasion de jouer avec quelques uns des plus grands musiciens de tango qui créeront plus tard leurs propres orchestres : Enrique Mario Francini, Armando Pontier, Domingo Federico. Plus tard, l’orchestre de Miguel Caló sera également connue sous le nom de « La orquesta de las estrellas » (l’orchestra des stars). En tant que pianiste et arrangeur de Miguel Caló, Maderna aura laissé 80 enregistrements entre 1941 et 1945.

1946 – L’orchestre typique

Osmar Maderna et Raul Iriarte quittent Miguel Caló en 1945 pour créer un duo. Malgré un début prometteur, il doivent malheuresement se séparer. Raul Iriarte revient dans l’orchestre de Calo tandis que Maderna reste seul, mais pas pour longtemps… Il crée son propre orchestre et commence à jouer au café Marzotto avec les chanteurs Luis Tolosa et Orlando Verri. Sous le label Sondor (Uruguay) il enregistre Chiqué, Sólo cerrazón, Viejito Calavera et Margo. Jusqu’en 1951 il enregistre 52 enregistrements supplémentaires avec la RCA Victor et les chanteurs Orlando Verri, Pedro Datila, Mario Corrales (qui sera ensuite renommé Mario Pomar par Carlos Di Sarli), Héctor de Rosas et Adolfo Rivas. Consulter la chronologie sur El Recodo Tango Music pour une meilleure visualisation de ses enregistrements et chanteurs.

1951 – Le ciel

En plus de la musique, Osmar Maderna adorait voler et avait son brevet de pilote. Cette seconde passion apparait dans certaines de ces compositions: Escalas en azul, Lluvia de estrellas, Luna de plata, Fui Golondrina perdida, Concierto a la luna. Le 28 avril 1951, Osmar décède dans un accident d’avion. Il n’avait que 33 ans.

Analyse du style d’Osmar Maderna

On ne peut évoquer le style de Maderna sans parler du célèbre orchestre de Miguel Caló. En tant que pianiste mais aussi arrangeur de Miguel Caló dès 1940, Maderna est connu comme celui ayant le plus contribué à la création de ce célèbre style. Lorsque Maderna crée son propre orchestre, il continue naturellement à developer ses mêmes idées musicales, accompagné de nombreux musiciens provenant de l’orchestre de Miguel Caló (Felipe Ricciardi, Eduardo Rovira, José Cambareri, Ariol Gessaghi, Angel Bodas, Ariel Pedernera). Leopoldo Federico, qui adorait le style de Miguel Caló raconte “… je n’était pas insteressé par le cartel de Miguel Caló, mais par cette façon de jouer… et j’ai eu l’opportunité d’intégrer l’ensemble d’Osmar Maderna, qui est le créateur de ce style…

Si on observe de plus près l’orchestre de Maderna, on y reconnaitra donc des critères semblables à ceux de Miguel Caló. Un style traditionnel avec 4 accents - généralement réguliers - par mesure (), ce qui est ideal pour la danse, de temps à autres une syncope () ou encore un “3-3-2” () pour enrichir le rythme. On reconnaît également la meme fin avec une arpège au piano (). Comme pour l’Orquesta de las Estrellas, la mélodie est très présente et les musiciens peuvent s’exprimer et briller à tour de role dans quelques solos. Avec l’orchestre de Maderna, le piano est davantage présent avec des solos magnifiques. L.Federico continue: “Osmar était très à l’aise au piano; ses erreurs étaient très rares”. Pour donner un exemple extrême, voici quelques « tango fantasias » El vuelo del moscardón, Concierto a la luna or Lluvia de estrellas, qui ne laissent aucun doute sur l’originalité et la virtuosité du “Chopin del tango”.

L’orchestre Símbolo Osmar Maderna

Aquiles Roggero est né en 1915 à Pehuajó où il rencontre et se lie d’amitié avec Osmar. Il fait ensuite parti de son orchestre à partir de 1948 et jusqu’à la fin. A la mort du maestro, Aquiles Roggero poursuit avec le style de Maderna en tant que chef d’orchestre et arrangeur de l’Orchestre Símbolo Osmar Maderna. Cet orchestre a enregistre jusqu’en 1960 pour les labels Pampa et RCA Victor. L’orchestre Símbolo apparait plus tard en 1968 sous le label Forever pour deux enregistrements avec Héctor de Rosas ainsi que deux instrumentaux. Au total cet orchestre nous aura laissé 53 enregistrements.

En homage à Osmar Maderna

En dépit d’une carrière écourtée, Osmar Maderna est reconnu comme l’un des meilleurs pianiste et chef d’orchestre. Plusieurs œuvres musicales lui ont été dédiées :

  • Adiós Maestro (Aquiles Roggero et José Rótulo)
  • Notas para el cielo (Orlando Tripodi)
  • Para Osmar Maderna (Miguel Caló et Orlando Tripodi)
  • Retrato de Osmar Maderna (Oscar de la Fuente et Osmar Spanu)

 

Gregory Diaz
2017-10-29 2017-10-29
Ne pas reproduire ce contenu sans autorisation.



SES PAROLES
En tant qu'auteur

Osmar Maderna orchestra

Osmar Maderna orchestra

From the movie "El idolo del tango"

Osmar Maderna, Tolosa, Verri

From the left to the right: Tolosa, Maderna, Verri.

Osmar Maderna in the plane


A propos de OSMAR MADERNA - El Chopin del Tango